Comportements à risques

Se mettre au vert plutôt que boire un verre
Dans 85 % des cas d'accidents mortels liés à l'alcool, les responsables sont des buveurs occasionnels. Un pot entre amis, une petite fête en famille où l'on s'autorise un petit excès…qui peut cependant faire prendre un gros risque.

Boire ou conduire...
Le week-end, l'alcool intervient dans la moitié des accidents mortels. Et il est à l'origine de 42 % des accidents mortels concernant les jeunes de 18 à 24 ans (36 % hors période estivale).

Des chiffres qui dessaoulent

4 verres multiplient le risque d'accident mortel par 10 ; 5 ou 6 verres multiplient le risque d'accident par 35.

Situations dangereuses

La nuit, tous les conducteurs voient gris
Dès le crépuscule, la perception visuelle décroît. Même les conducteurs pourvu d'une excellente vision, perdent de 5 à 6/10 de leur acuité visuelle.

Liste noire
Deux tiers des jeunes conducteurs tués le sont la nuit ; 60 % en fin de semaine (vendredi, samedi, dimanche).

Quand la vérité se fait jour
La nuit, le risque d'accident est deux fois plus élevé que le jour.

De l'intérêt de bien dormir
La fatigue est impliquée dans 16 % des accidents mortels hors période estivale et 19 % des cas en été.

Lorsque la lassitude s'installe
En général, la somnolence décline du lever jusqu'aux environs de midi où elle atteint son minimum.
La plupart des accidents liés à la somnolence surviennent la nuit entre 0h et 6h et le jour entre 13h et 16h.


Statistiques précédentes...