Automobilistes : avant de partir, suite

Ne prenez pas de médicaments à effet sédatif
Certains médicaments ont des effets sédatifs non compatibles avec la conduite. Si vous avez des médicaments à prendre, vérifiez que la notice ne comporte pas le pictogramme suivant :


Si ce signe figure dans la notice de l'un de vos médicaments, une seule solution : abstenez-vous de conduire.
N.B : Pour de plus amples renseignements sur les dangers que présentent les drogues en général, et sur la conduite en particulier, consultez le site
http://www.drogues.gouv.fr/

Si vous avez des enfants en bas âge,
vérifiez qu'ils sont correctement installés
Les enfants de 9 à 15 kg doivent être installés, soit dans un siège dos à la route, soit dans un siège à harnais, aussi appelé rehausseur. Ces dispositifs doivent être ajustés à la taille de l'enfant et la boucle de sécurité doit arriver au niveau des cuisses, jamais sur le ventre.
Les enfants de plus de 15 kg doivent être placés dans un rehausseur. La diagonale de la ceinture doit arriver sur l'épaule et non sur le cou.
Un enfant de moins de 10 ans peut être maintenu uniquement par la ceinture de sécurité, si sa taille le permet : la ceinture passe sur son épaule et non sur son cou

Attention!
Evitez d'utiliser un rehausseur avec la ceinture ventrale.

Si vous tractez une caravane,
vérifiez bien la pression de ses pneus ainsi que celle de la roue de secours.

Un dernier conseil…
Evitez d'entreprendre un long trajet après une journée de travail et ne vous fixez pas à l'avance une heure d'arrivée. La route est une chose sérieuse qui requiert d'être en pleine possession de ses moyens physiques et la vie est trop précieuse pour la risquer pour une question d'horaire.

Attention !
La conduite de nuit génère une fatigue supérieure

avant de partir, page précédente...